vous êtes ici : accueil > actualités > DGFiP

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte

Compte-rendu de la conférence téléphonée départementale du 21/04/2020

En préambule, nous constatons que le nombre de télétravailleurs a augmenté quasi à hauteur du nombre de portables récupérés

Toutefois le nombre d’agents en présentiel augmente pour atteindre 25 % de manière générale et 35 % en SIP . Dans les SIP, 20 % des personnels sont en télétravail.

Nous avons enfin des chiffrages plus précis et par service et par situation sanitaire

Pour l’instant et malgré nos demandes répétées, nous n’avons pas communication des services où les cas COVID sont confirmés ou suspects ; nous avons simplement obtenu un chiffrage global et non par service. Cette communication nous est refusée, empêchant les élus en CHSCT de jouer leur rôle.

Campagne IMPÔT SUR LE REVENU
Les élus du CHSCT ont enfin été destinataires d’une note de synthèse récapitulant les décisions prises pour l’organisation de la CAMPAGNE IR sur le département. Comme nous l’avions demandé, nous aurions souhaité avoir ces documents avant leur mise en œuvre.

Jusqu’au 11 mai aucun contribuable ne sera accueilli physiquement par les agents de la DGFIP, l’accueil est exclusivement distant (messages e-contact, balfus, appels téléphoniques et accueil sur rendez-vous par téléphone).

Une équipe de soutien est constituée de 14 à 18 personnes volontaires issues d’autres services. Une trentaine de téléphones professionnels devraient arriver semaine 17 pour permettre un renforcement de la mission Appels sur Rendez-vous (APRDV). Le nombre de télétravailleurs devrait donc augmenter avec aussi la prise en charge des réponses à balfus et aux e-contact.

Les trésoreries mixtes ne sont pas mobilisées sur cette mission ; elles renverront les usagers qui posent des questions complexes sur les SIP.

Les personnels présents dans les SIP sont disposés dans des locaux isolés et traitent les appels téléphoniques ; ils effectuent éventuellement des opérations de mises à jour.

Comme l’a fait remarquer le Directeur, les journées entières au téléphone sont très fatigantes. Dans ces conditions, à la demande de la CGT et dans la mesure où il n’y a pas d’excès, les journées continuent à être banalisées sur la base de l’horaire journalier de chacun. Cela pourrait aussi permettre aux agents qui habitent Bourges de rentrer chez eux pour déjeuner.

Nous avons aussi interpellé la direction pour comprendre pourquoi une administration comme la DGFIP n’est pas en mesure de traiter la réception téléphonique en télétravail avec l’achat de cartes SIM.

Cela est possible avec les numéros dédiés des centres d’appels mais techniquement impossible sur les numéros d’appel des SIP, telle est la réponse du directeur. Il se montre toutefois ouvert à des solutions autres qui seraient réalisables.

Dès ces premiers jours de campagne, les appels sont déjà très nombreux et le Directeur général note un taux de décrochés très mauvais. Est-ce à dire qu’il prévoit un renforcement du présentiel pour faire face à la charge de travail ?

Même si les gestes barrières et la distance entre collègues sont respectés, le meilleur moyen de ne pas faire circuler la maladie est d’être le moins possible au bureau. Les collègues en sont conscients mais le travail et le besoin d’échanger font que ces gestes sont vite oubliés.

La communauté médicale nous répète sans cesse que le virus est encore actif y compris dans notre département et c’est pour cela que le gouvernement maintient le confinement jusqu’au 11 mai, seule solution à l’heure actuelle pour faire face à la progression de la pandémie.

C’est pourquoi, nous rappelons que l’administration doit trouver des solutions pour assurer la réponse téléphonique en télétravail. Le présentiel dans les services ne doit en aucun être renforcé, ce serait au détriment d’une sécurité sanitaire.

Prélèvements sur RTT et jours de congés

Nous nous sommes à nouveau fait l ’écho du mécontentement des collègues et des traces que cela laissera sur la façon dont ils se sentent traités par leur ministre de tutelle. Nous ne pouvons pas prévoir quelles conséquences cela aura, certains agents sont disons-le tout simplement furieux !

Demandes de la CGT

Ciblage pour proposer le télétravail aux agents qui prennent les transports en commun

Réponse : en cours

Dans la même logique, pour ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas télétravailler nous demandons des masques, ce qui est utile pour prendre les transports en commun.

Réponse : pas d’objection

Demande de masque pour les femmes de ménages sous la responsabilité du DDFIP (2)

Réponse : pas d’objection

Comptabilisation du temps passé à domicile pour la consultation des notes, ou les audioconférences en temps de travail (y compris pour les trésoreries)

Réponse : accord de principe, la direction s’attache à faire un décompte du temps passé qui en demi ou journée entière de travail (en lieu et place des ASA)

Article publié le 22 avril 2020.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.