vous êtes ici : accueil > actualités > DGFiP

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte
Document à télécharger

Préavis de grève déposés par la CGT Finances Publiques

La CGT Finances Publiques du Cher a déposé un préavis de grève pour permettre aux agentes et aux agents de ne pas mettre leur santé en péril tout en ne s’exposant pas à des mesures disciplinaires de quelque ordre que ce soit.

Ce préavis porte aussi sur d’autres aspects importants et graves de la politique gouvernementale menée dans l’ensemble de la fonction publique, donc à la DGFiP et déclinés dans notre direction, avec lesquels nous demandons une rupture radicale.

La crise sanitaire actuelle a montré combien sont importants les services publics. Alors que les agents publics manquent cruellement de matériel de protection de par une gestion désastreuse, le pouvoir exécutif entend mettre en œuvre "un déconfinement progressif" à partir du 11 mai, dont l’une des conséquences sera de renforcer la présence de personnels dans les services.

Les revendications déposées portent aussi sur notre exigence de retrait du NRP et sa déclinaison locale. Nous demandons le maintien de l’ensemble des services et sites actuels et l’affectation des moyens humains permettant leur bon fonctionnement, notamment dans le cadre des mouvements nationaux à venir.

Lire le préavis déposé par notre section syndicale

PDF - 48.3 ko
préavis section du Cher


Un préavis de grève a aussi été déposé le même jour par notre syndicat national.

Le gouvernement a décidé la date du 11 mai pour entamer le déconfinement. Les multiples discours ne changent aucunement le fond du message : débrouillez-vous, mais allez travailler !
Le confinement a été décidé pour compenser le manque criant de moyens hospitaliers suite aux politiques d’austérité menées dans les services publics depuis des années, et pour pallier le manque d’anticipation de ce gouvernement. Tous les salariés, fonctionnaires, les 1ers de corvée, les gens qui ne sont rien, sont aujourd’hui celles et ceux qui maintiennent la continuité du pays et « en même temps » les victimes de l’arrogance de ce gouvernement.
Lire la suite en pièce jointe

PDF - 49.1 ko
préavis syndicat national

Article publié le 10 mai 2020.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.