vous êtes ici : accueil > actualités

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte

Les personnels hospitaliers dans la rue pour leurs revendications

500 à Vierzon, 120 à Saint-Amand, 1000 à Bourges, des cortèges fournis pour exiger des moyens et des augmentations de salaire.

En guise de remerciement, le gouvernement maintient sa politique de destruction de l’hôpital public avec des fermetures de lits programmées à Chezal-Benoît. Le retour au monde d’avant se confirme...

Mais les personnels n’acceptent pas plus qu’avant ; ils revendiquent la prime pour tous alors qu’elle n’est prévue que pour 40 % du personnel et des moyens : "ni oubli, ni pardon !"

JPEG - 302.1 ko
des lits, des bras pour les héros
JPEG - 224.1 ko
manifestation à Bourges
JPEG - 477 ko
ni oubli, ni pardon

Article publié le 16 juin 2020.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.