vous êtes ici : accueil > Instances > CAP

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte
Document à télécharger

COMPTE RENDU CAPL MUTATIONS 9/7/15

Ces CAPL étudiait l’affectation au mouvement du 1er septembre 2015 des agents des catégories C et B des Finances Publiques.
Les élus CGT regrettent que les CAPL d’affectation se tiennent si tard (cela ne laisse pas le temps aux agents de s’organiser, notament en cas de déménagement) et ils dénoncent la communication tardive des documents préparatoires à la CAPL par la direction (des documents important ont été transmis aux syndicats seulement la veille au soir !)

22 agents C demandaient leur mutation, seulement 11 ont obtenu satisfaction.
61 agents B demandaient leur mutation, et seulement 37 ont obtenu leur premier choix.
Ces CAPL sont loin de répondre aux attentes des agents et des services.

La CGT FP s’est prononcée contre ces mouvements car des demandes de mutations restent non satisfaites et ils s’inscrivent dans le cadre des suppressions d’emplois qui dégradent les conditions de travail des agents et accroissent les difficultés de services. L’inquiétude des agents concernant la pénurie d’emplois est réelle.

Pour la CGT, les agents n’ont pas à subir les mauvais choix de gestion de l’administration en matière de recrutement.

La direction locale nous a communiqué les affections des agents ALD, mais celles-ci sont susceptibles d’être modifié. Nous avons demandé comment allait être défini ces affectations. En réponse, la direction nous indique que ces agents ont vocation à combler les emplois non pourvus et les absences de longues durées ( Congé maternité, congés longues maladies...) Ces affectations devraient être relativement stables (période au delà de 15 jours) sauf situation d’urgence de certains services qui auraient la priorité.
Certains agents B ALD reste encore à définir, ils devraient avoir connaissance de leur afecctation d’ici une quinzaine de jours.

Nous attirons tout spécialement l’attention des collègues concernés à nous contacter en cas de difficultés d’affectation et la CGT restera vigilante aux respects des agents.

Les élus CGT ont prévenu la direction que la situation des ALD n’est pas acceptable. Il n’est pas normal qu’un agent fasse de grands trajets pour se rendre à son travail, notamment en raison des risques d’accidents routiers.

Nous dénonçons le nombre croissant d’affectations ALD, nous revendiquons l’affectation la plus fine possible (commune, mission, structure) et que toutes les vacances d’emplois soient pourvues à chaque mouvement dès lors qu’il existe des demandes.

Les détachements ne sont pas connus pour l’heure, des agents concernés étant en congés, mais suite au mouvement il semblerait qu’ils soient en diminutions.

Concernant le transfert du service enregistrement sur Brest Mme Py n’a pas donné de date puisque la décision appartient désormais au ministre, le dossier n’est plus du ressort de la direction départementale suite à l’intervention des agents et au relais qu’il en a été fait dans la presse.

Concernant les travaux du centre des finances de Quimperlé, la direction a indiqué que le chantier se déroulait à un rythme normal.

Concernant les équipes de renfort (EDR), la direction prévoit une réunion pour expliquer le statut et les modalités de gestion. Les effectifs des EDR et du CPS relais sont interchangeables en cas de variation d’activités. Les personnels EDR vont devoir se former à de nouveaux métiers.

La direction a rappelé que les mutations sont désormais défiliarisées, les nouveaux agents qui arrivent par exemple en SIP pourront aller soit à l’assiette soit au recouvrement, au choix du chef de service. Les agents déjà présents devraient pouvoir demander à changer de métier avec l’accord du chef de service.

Conclusion

Encore une fois, ces CAPL montrent les difficultés à gérer les conséquences des suppressions d’emplois et en plus, la DG ne pourvoit même pas tous les postes vacants.

Pour les agents c’est :
 droit à mutation limité,
 conditions de travail dégradées,
 services public en danger.

La CGT revendique le recrutement d’agents à hauteur des besoins réels. Ceci permettrait non seulement d’améliorer la situation, de plus en plus inquiétante, des agents et des services mais aussi de donner des possibilités de mutation à des collègues qui attendent depuis plusieurs années.

PLUS QUE JAMAIS,RESTONS MOBILISES POUR LA DEFENSE DE NOS MISSIONS, L’ARRET DES SUPPRESSIONS D EMPLOIS ET L AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL A LA DGFIP.

VOS ELUS CGT
Pour les agents C : Hélène CLOST-SIP Morlaix, Gaëlle JACOB-CPS Brest, Isabelle Sénéchal-CPS Brest, Sandrine ALLAIN-Trésorerie Quimper Centres Hospitaliers
Pour les agents B : Ludovic MORIN-Trésorerie Brest Centres Hospitaliers, Nicolas DOUGUET-CPS Brest
Experte pour les B : Pascale GUYOMARD-Trésorerie Quimper Municipale

Article publié le 10 juillet 2015.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.