vous êtes ici : accueil > Humeur

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte

La fable du pêcheur : une vision mexicaine de l’efficacité

Dans un petit village côtier mexicain, un Américain avise un pêcheur en train de faire la sieste et lui demande :

- Pourquoi ne restez vous pas en mer plus longtemps ?

Le mexicain répond que sa pêche quotidienne suffit à subvenir aux besoins de sa famille.

L’américain demande alors :

- Que faîtes vous le reste du temps ?

- Je fais la grasse matinée, je pêche un peu, je joue avec mes enfants, je fais la sieste avec ma femme, le soir je vais voir mes amis. Nous buvons du vin et jouons de la guitare. J’aie une vie bien remplie.

L’américain l’interrompt :

- Suivez mon conseil : commencez par pêcher plus longtemps. Avec les bénéfices vous achèterez un gros bateau, vous ouvrirez votre propre usine. Vous quitterez votre village pour Mexico, puis New York d’où vous dirigerez toutes vos affaires.

- Et après l’interroge le Mexicain ?

- Après dit l’américain, vous introduisez votre société en bourse et vous gagnerez des millions.

- Des millions ! Mais après ? réplique le pêcheur.

- Après, vous pourrez prendre votre retraite, habiter un petit village côtier, faire la grasse matinée, jouer avec vos enfants, pêcher un peu, faire la sieste avec votre femme, passer vois soirées à boire et à jouer de la guitare avec vos amis.

Alain Gras :"Fragilité de la puissance" Fayard 2003.

Article publié le 18 décembre 2006.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.