vous êtes ici : accueil > Actualités > Départementales > Actions 2018

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Imprimer le texte

Assemblée Générale 27 novembre 2018 Côte Vermeille La direction joue les gros bras. Les agents tiennent bon

L’AG sur le site Côte Vermeille décide à 57 voix sur 77 présents de continuer le mouvement de blocage du gros site pour peser favorablement avant le CTR "emplois" pour l’ensemble des collègues du département !

Les collègues du SIP Têt (Têt 1 et Têt 2) prévus pour ce matin se sont unanimement mis en grève ! Le centre est à nouveau fermé !

La Cgt et Solidaires ont été très clairs lors de cette AG par rapport à la n°2 : l’ouverture en force par la direction (malgré des agents en grève) hier était irresponsable car elle pouvait engendrer des tensions entre grévistes et non grévistes ! Depuis le début, notre conflit fonctionne car nous faisons tout pour éviter les divisions et apaiser les tensions entre agents et entre services. Nous continuerons de rappeler que la division ne sert que tous ceux qui veulent en finir avec notre administration ! Ne nous trompons pas d’adversaires, nous sommes tous dans la même galère et défendons ensemble le fait que nous ne voulons pas finir comme les agents de France Télécom ! Nous nous défendons comme nous pouvons... et nous faisons le travail qui devrait être fait par la direction : En effet, il a été rappelé que le délégué interrégional a reçu une organisation syndicale "et a très clairement indiqué que notre droit d’alerte n’était pas légal : en fait nous continuons de passer pour des agités et ça, c’est bien la direction locale qui nous décrit ainsi pour mieux feindre d’ignorer le réel manque d’effectifs qui commence à engendrer des situations humaines difficiles !

REBONDISSEMENT : Les organisations syndicales Cgt et Solidaires des PO se renseignent dorénavant sur la problématique suivante qui est essentielle : un agent de SIP, s’il refuse de descendre à l’accueil, peut-il être considéré gréviste s’il continue de travailler sur ses missions ? Ou alors est-ce qu’il a droit simplement à une note de service pouvant aller éventuellement au bout d’une longue procédure vers une sanction aller jusqu’au blâme, ce qui obligerait la direction locale à argumenter pour chaque dossier en vue de la saisie des CAP nationales... pour un résultat insignifiant ! Mme Nanté affirme que la DG dit que nous sommes grévistes. Ce n’est pas l’avis de nos CAP’istes nationaux !

On en parle cet après-midi.

AG à 13h10 dans le hall

SOUTIEN FINANCIER : quelles que soient les suites, nous pourrons financer les actions qu’à hauteur de ce que nous aurons en caisse ! N’oublie pas d’envoyer un chèque avec montant minimum de 5 euros à l’ordre de "section 66 Fond de Solidarité"

Article publié le 27 novembre 2018.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.