vous êtes ici : accueil > actualités

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte
Document à télécharger

DANGER DE MORT SUR LA SECURITE SOCIALE

Le Président de la République, dans ses voeux pour 2014, a annoncé la couleur :
« Je veux réduire la dépense publique. Nous devons faire des économies partout où elles sont possibles. […] Cela vaut pour l’Etat, qui doit se concentrer sur ses missions essentielles, mais aussi pour les collectivités locales, qui doivent voir leurs compétences clarifiées ; et pour la sécurité sociale, qui est notre bien le plus précieux, qui doit en terminer avec les excès – nous les connaissons – et les abus. »
Lors de la conférence de presse qu’il donne le 14 janvier, l’annonce tombe : d’ici 2017, le gouvernement mettra fin à la part patronale des cotisations qui revient à la branche « famille » de la sécurité sociale.
Les cotisations sociales, c’est en totalité du salaire des salariés. En exonérer les patrons, c’est voler les salariés.

Article publié le 5 février 2014.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.