vous êtes ici : accueil > ACTUALITES > Santé / Sécurité Sociale

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte
Document à télécharger

Protection sociale complémentaire de l’Etat : ça tacle !

Dans un référé rendu public le 27 juin 2012, la Cour des comptes tacle les conditions du référencement des complémentaires dans la fonction publique d’Etat et en propose la suppression.
C’est une véritable réprimande que la Cour des comptes adresse à l’administration dans ce référé du 21 février rendu public le 27 juin dernier. Si les bonnets d’âne coiffent pour l’exemple les ministères de l’Education nationale et de l’Ecologie, l’admonestation s’adresse à tous.

Le coup précédent n’avait pas rapporté les effets escomptés.
Heureusement, la Cour des Comptes veille aux intérêts des grands assureurs qui pensaient naïvement que la réglementation européenne et les principes de la concurrence libre et non faussée suffiraient à faire tomber dans leur escarcelle les agents de l’Etat.

Encore un peu de patience : ceux qui en auront les moyens finiront chez ALLIANZ ou MALAKOFF-MEDERIC (chez le frère du petit Nicolas......)
Pour les autres, restera la nostalgie de leur ancienne mutuelle (notez au passage que quand ils disent « historique » ont comprend qu’ils pensent « préhistorique »).

Et bien sûr, c’est au nom de l’équité, de la justice sociale que tout celà sera fait. Comme on a fait « dans l’intérêt du consommateur » la libéralisation du gaz (merci GDF-SUEZ) ou celle de l’électricité (dont on annonce une hausse jusqu’à plus de 50% sur les prochaines années).

Lire la suite de l’article de la Gazette des Communes et le référé de la Cour des Comptes :

La Gazette des Communes
Référé CDC

Article publié le 5 août 2012.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.