vous êtes ici : accueil > ACTUALITES > Santé / Sécurité Sociale

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte
Document à télécharger

La dépendance nous concerne tous !

Demain, cela vous concernera surement, vous ou un de vos proches ! Peut-être y êtes vous même déjà confronté. Vous savez donc ô combien le sujet de la dépendance est important et mérite d’être traité en urgence.

Pourquoi la dépendance des personnes âgées et handicapées ne deviendrait-elle pas LE CINQUI ?ME RISQUE ?

Depuis ce qui ressemblait à un engagement électoral en 2007, il n’en a plus beaucoup été question. Et pourtant la dépendance progresse, les maladies telles que alzheimer, parkinson frappent de plus en plus durement les familles des personnes âgées (ou pas !) atteintes, tant sur le plan moral que financier. Car autant le dire, nos « petits vieux » sont de vraies poules aux œufs d’or pour, entre autres, des établissements chargés de les accompagner le reste de leur vie, et l’APA est bien loin de permettre aux familles de s’en sortir !

Alertes 38, association qui œuvre pour la qualité de vie des personnes âgées située à Eybens, a édité une plaquette explicative sur ce thème, et leur action a été signée par un grand nombre d’associations ou d’organisations locales, dont la CGT. Accès à la plaquette :

Dépendance 5e risque

Alertes 38 a le 22 mai dernier écrit à Jean-Marc Eyrault, en ces termes :

Monsieur le Premier Ministre,

Le 18e des 60 engagements du programme de François Hollande se terminait par : « …J’engagerai aussi une réforme de la dépendance permettant de mieux accompagner la perte d’autonomie ».
Par ailleurs Marisol Touraine, qui était alors responsable du pôle social dans l’équipe du candidat, a affirmé que « L’une des premières choses qu’il fera sera de faire voter une loi-cadre sur l’adaptation de la société au vieillissement de la population ». « C’est une priorité », a-t-elle par ailleurs ajouté.

Nous avons été très sensibles à ces promesses tout comme les quatre millions de nos compatriotes confrontés à la dépendance d’un de leurs proches et qui auraient difficilement compris d’avoir été oubliés.
C’est pourquoi, nous avons fortement apprécié la nomination d’une ministre déléguée chargée des personnes âgées et de la dépendance : Mme Michèle Delaunay.

Avec 22 autres organisations de notre département, nous agissons depuis longtemps pour l’instauration d’un cinquième risque avec la création d’une allocation de compensation universelle et personnalisée (personnes âgées et personnes handicapées), quels que soient l’âge, le projet de vie et le lieu d’habitation de la personne, avec un financement basé sur la solidarité nationale, assis sur les richesses produites par le travail mais aussi sur les revenus du capital.
Pour vous préciser nos propositions, nous vous joignons la lettre qu’ensemble nous avions adressée aux candidats à l’élection présidentielle et qui les reprennent assez explicitement.
Restant à votre disposition, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de toute notre considération.

Jacqueline CHAPUIS
Présidente d’ALERTES

Copie à Madame Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la santé
Copie à Madame Michèle Delaunay, Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de la dépendance

Ci-après la réponse, laconique, du chef de cabinet du Premier Ministre :

Réponse 1er Ministre

La perte d’autonomie est l’affaire de tous, alors militons tous ensemble pour que la dépendance devienne le 5e risque de la sécurité sociale !
Retrouvez le site d’Alertes 38 au lien suivant : http://alertes38.org/

Article publié le 19 août 2012.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.