vous êtes ici : accueil > INSTANCES PARITAIRES > CHS-CT - Comité Hygiène, Sécurité et conditions de travail

Compte-rendu CHS-CT du 04 décembre 2017

3/ La mort à petit feu de l’accueil

Nous avions demandé à ce que les difficultés subies par nos collègues de l’accueil de Rhin et Danube soient discutés au sein de ce CHS par une demande que nous avions adressée au président du CHS-CT le 28 novembre et que celui-ci a acceptée.

Nos collègues de cet accueil ont rédigé une lettre que nous avons remise au président.

Le constat établi par M. LERAY, et que nous partageons appelle des réponses pour certaines immédiates, notamment pour les points qui concernent la sécurité immédiate de nos collègues :
– Présence du Vigile, expertise menée par Mme BEATSE responsable de la division RH et M. PAILLARD responsable de la division logistique,
– Traitement des « incivilités »,
– Organisation de l’accueil et son management
– Protocole de renfort à réévaluer
– Relation avec les services et organismes externes à la DDFIP, CAF, Préfecture, Mairies etc afin que les renvois inutiles d’usagers vers nos services diminuent voire cessent.

Les accueils en proximité de Vallier, Amendes et Municipale sont également affectés par les difficultés de Rhin et Danube, qui s’ajoutent à leurs propres difficultés.

Nous avons souligné et le Président semble le partager que les travaux de réaménagement envisagés sur l’accueil de R&H n’étaient qu’un projet de moyen terme et que le financement pas encore obtenu.
Nous avons également rajouté que les réformes introduites par la Loi de Finances de 2018, exonération TH, mise en place du prélèvement à la source étaient structurantes pour nos services et nos accueils, ce qui rend la visibilité et la projection du contenu et de la forme future de nos accueils instables.

Article publié le 18 décembre 2017.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.