vous êtes ici : accueil > LUTTES & INFOS > Diverses luttes

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte

Adresse aux agent.es du Contrôle Fiscal à propos de la réunion DUERP prévue le 10 octobre

Cher.e collègue,

La Direction a pris l’initiative de convoquer les Chefs des services de contrôle (BDV, PCE, PCRP) du département à une réunion spécifique sur le Document Unique d’Évaluation des Risques Professionnels (DUERP).

Cette réunion fait suite à la présence d’un.e représentant.e de la Direction dans les réunions de service tenues d’août à octobre pour évoquer certaines remarques portées dans les DUERP de ces services.

Dans sa convocation, la Direction demandait aux chefs de services de venir avec deux agents du service.

Des collègues ont fait part de leur intérêt et de leur présence à cette réunion.

La Direction a fixé la date et l’heure de cette réunion au mercredi 10 octobre à 15h15.

Aussitôt, des collègues de Nantes et St Nazaire nous ont interpellé faisant valoir que plusieurs d’entre eux ne travaillaient pas le mercredi (jour de temps partiel) et/ou que l’horaire ne convenait pas en raison de contraintes personnelles ou de temps de transport.

Le jour même, la CGT a interpellé la Direction demandant une modification de la date et de l’horaire. La Direction a répondu que « l’agenda de l’équipe de commandement ne permet pas de décaler la date. »

Par mail, la CGT a regretté cette position et a rappelé au passage que « la réunion du COPIL/CF du 11/9/2018 (qui concerne essentiellement des directrices/directeurs et des chefs de service) avait été reportée au 20/9/2018 … en raison de l’absence de certains.es participant.es … »

Outre le fait qu’il semble y avoir deux poids deux mesures, la Direction semble désormais faire peu de cas des usages habituels qui consistent à éviter de positionner un mercredi des réunions auxquelles sont conviés les agents.

De ce fait, des collègues volontaires ne pourront pas participer à cette réunion, qui plus est dans un contexte incertain et anxiogène pour les services de contrôle.

Dans ces conditions, si la date devait être maintenue, nous appelons :
  • – les collègues qui étaient volontaires et disponibles à boycotter cette réunion
  • – les collègues qui seraient sollicité.es pour remplacer les absent.es à faire de même.

Nantes le 8/10/2018

Article publié le 9 octobre 2018.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.