vous êtes ici : accueil > LUTTES & INFOS > Nouveau réseau de Proximité - Restructuration - Action Publique 2022

Vos outils
  • Diminuer la taille du texte
  • Agmenter la taille du texte
  • Envoyer le lien à un ami
  • Imprimer le texte

[communiqué de presse ] Pas de répit aux Finances Publiques ! Grève nationale le 10 mai !

Communiqué de l’intersyndicale Solidaires - CGT -CFDT - FO Finances Publiques 44

Bien que très fortement sollicités par les mesures d’aides aux entreprises et en dépit d’un contexte sanitaire toujours compliqué, Bercy continue, comme si de rien n’était, son programme de destruction des Finances Publiques.

Bercy cale son management sur les pires postures du secteur privé : flex-office, télétravail mal encadré, recrutement de contractuel.les, industrialisation des tâches, plate formes téléphoniques, chat bot et "intelligence artificielle"...

En Loire Atlantique, trois trésoreries ont fermé leurs portes au premier janvier, d’autres vont suivre (Ancenis, Blain, Carquefou, Châteaubriant, Clisson, Guérande, La Baule, Le Loroux, Machecoul, Vertou...).

Les restructurations, fusions de services, suppressions d’emplois continuent (282 emplois supprimés dans le 44 depuis 2009 - 27000 à la DGFiP), comme si de rien n’était dans un dialogue social de piètre qualité et dans le mépris le plus total des élu.es locaux.

Dans le même temps, les agent.es des Finances Publiques voient leurs conditions de travail se détériorer, les rémunérations bloquées, les garanties collectives explosées.

Pour nous, la crise sanitaire a au contraire démontré une nouvelle fois, que les missions de la DGFiP sont essentielles et participent de la continuité de l’État, et que les agents des finances publiques ont été au rendez-vous de cette crise sans précédent.

Pour nous, il faut renforcer le service public des Finances, recruter fortement, améliorer l’exercice de nos missions.

L’intersyndicale a établi une plate forme listant 50 solutions pour la Dgfip autour de quatre thèmes :

• droits et garanties des personnels,
• pouvoir d’achat et rémunération,
• conditions de travail et télétravail,
• missions et structures.

Le 10 mai, à partir de 09h30, les agent.es grévistes seront devant la cité administrative Cambronne pour un rassemblement revendicatif et actif.

Nous interrogerons les usagers sur leurs besoins avec une initiative porteurs de parole. Nous procèderons de même en parallèle avec les collègues sur comment ils voient leur avenir à la Dgfip.

Prenons un printemps d’avance

Article publié le 7 mai 2021.


Ce site est réalisé par le syndicat et propulsé par SPIP.